TROISIEME DIMANCHE DE CAREME 2020

P VAST-AMOUR ADJOBI

Nous le savons, nous
vivons partout dans le monde, nous vivons une crise sanitaire et une angoisse
sans précédent qui bouleversent totalement nos quotidiens. Pourtant nous devons
affronter tout cela avec beaucoup de sérieux, de sérénité, de prudence, d’intelligence
et de foi. Les épreuves font partie de la vie terrestre des hommes et dans l’épreuve,
la foi est toujours un recours qui nous ressource.

Autrefois à la
sortie d’Egypte, Israël vivait l’épreuve du désert et de la soif. La question faisait
le tour des esprits dans toutes les discussions et au cœur des angoisses :
« Le Seigneur est-il au milieu de nous oui ou non ? ». Des questions
certainement légitimes qui sont devenues comme une rébellion virale dans le cœur
du peuple contre le Seigneur. Mais un seul persévérait. Un seul demeurait dans
la foi. Moise, qui avait la charge de conduire le peuple.

C’est le modèle du
Christ au milieu du peuple de Dieu comme le pasteur aujourd’hui doit avoir l’attitude
de la persévérance ans la foi. C’est également une invitation aux chrétiens
dans le monde à demeurer persévérant dans la prière dans cette crise du
corovi-19.

Moise dans sa
persévérance peut entendre la voix du Seigneur. Frappe de ton bâton le rocher
et il en sortira de l’eau pour le peule. De l’eau qui sort d’un rocher, cela
est un fruit de la foi.

Dans l’Evangile
nous verrons ce rocher qui donne de l’eau à travers la personne de Jésus
Christ. Il rencontre une femme au bord du puit. C’est une samaritaine, au bord
du chemin, sans alliance parce que sans mari. C’est une femme dans l’épreuve. Voici
Jésus, ce rocher jaillissant d’eau vive qui vient lui demander à boire. Dans ce
dialogue étonnant, cette femme va faire chemin avec Jésus. Elle le rencontre
comme un juif ennemi, ensuite comme Seigneur, prophète et finalement Sauveur.
Quelle merveille. Elle passe du puit profond à la source jaillissante d’eau de
vie éternelle. Tout ceci grâce à une rencontre : la rencontre de l’amour
de Dieu, Lui en qui nous espérons dans l’épreuve. C’est Lui notre réconfort dans
l’épreuve.

St Paul dira que « nous
mettons notre fierté dans l’espérance d’avoir part à la gloire de Dieu. Et
l’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs
par l’Esprit Saint qui nous a été donné. »

Et nous espérons
véritablement que nous sortirons vainqueurs de cette épreuve dans la solidarité
au cœur de l’isolement que nous impose cette crise sanitaire. Nous prions pour
tous les endroits et personnes âgées privés de rassemblement pour le culte.
Pour toutes les familles et les médecins éprouvés en contact direct avec les
personnes affectées ;

Que la source d’eau
jaillissant de vie éternelle soit creusée en chacun de nous dans l’espérance du
salut. Amen !