HOMELIE 25/01/2015

25 janvier 2015

"Venez à ma suite"                                                                                           .im4

Le livre de Jonas, un conte de l'Ancien Testament. Le passage que nous venons d'entendre pourrait nous laisser croire que Jonas n'avait pas froid aux yeux, pour aller à Ninive, ville éloignée, et surtout capitale du grand empire voisin, ennemi d'Israël. Eh! bien c'est tout le contraire, Jonas avait peur au point de tenter, dans un premier temps, de trouver refuge ailleurs pour échapper à sa mission. On peut le comprendre. Mettons-nous à sa place, nous qui sommes déjà parfois très timide pour exprimer notre foi devant nos voisins, nos collègues. Mais Dieu est tenace, et Jonas finit par accepter d'y aller.

Lire la suite : HOMELIE 25/01/2015

HOMELIE 11/01/2015

messe mission ouv6

Baptême de Jésus

St Benoît 11 janvier 2015, mission ouvrière

Nous voici bien arrosés ! vous avez bien entendu : « Venez, vous tous qui avez soif, voici de l’eau ; venez achetez, vous n’aurez rien à payer ! » On dirait une publicité. Ça sentirait le piège.

Voici le contexte de ces paroles du prophète Isaïe. Elles sont situées dans la partie du livre qu’on appelle aussi le livre de la Consolation d’Israël. En effet, c’est plus qu’un temps de crise : le peuple a été déporté et désespère de l’avenir. À contre-courant, le prophète lui envoie un message d’espérance. C’est au chapitre 55 du livre. Et au chapitre 54, c’est juste à côté, on trouve la phrase-slogan de la mission ouvrière pour cette année : « Élargis l’espace de ta tente. » Là aussi une phrase pleine d’optimisme, et pourtant c’est dans le même contexte.

Lire la suite : HOMELIE 11/01/2015

Homélie

 homélie du 11 mai 20124 : journée de prière pour les vocations

Comme dimanche dernier, les lectures de ce jour nous font retrouver un témoin dynamique, audacieux, qui n’a pas peur d’affirmer sa foi. Ce témoin s’appelle Pierre. Oui, c’est bien le même qui avait flanché après l'arrestation de Jésus. Il n’avait pas eu le courage de s’affirmer comme un de ses disciples. Il avait peur de subir le même sort. Une faiblesse que nous connaissons nous aussi parfois, sans doute. Mais en même temps, ce n’est plus tout à fait le même Pierre. C’est que, entre temps, il y a eu la rencontre avec le Christ Ressuscité, et il y a eu le don de l’Esprit Saint. Il s’était écarté de Jésus par son reniement, et il s’est à nouveau tourné vers son Maître et son Seigneur. Il a compris maintenant que le Pasteur qu’il voulait suivre ne prend pas les chemins de la facilité. Ses sentiers sont parfois escarpés, semés d’embuches,mais ils mènent à la vie en passant par la mort et la résurrection. Pierre accepte de s’engager à son tour sur ce chemin, répondant ainsi à l’appel de Jésus : « Sois le berger de mon Eglise ».

Lire la suite : Homélie
JSN Mico template designed by JoomlaShine.com